Agenda / Concerts

Aller au contenu | Aller à la navigation | Politique d'accessibilité

La musique ancienne est une partie essentielle de l’héritage culturel européen, intimement liée à d’autres expressions artistiques telles que la danse, le théâtre et l’architecture. Elle s’étend sur plus de mille ans de musique, écrite ou transmise par tradition orale, depuis le Moyen-âge jusqu’à la fin du 18ème siècle.
Les cursus des instruments de musique ancienne (clavecin, flûte à bec) suivent le même modèle que celui du cursus instrumental, que ce soit en termes de cycles, de durée de cours et de certification. Néanmoins, pour ces deux instruments dans le cadre COA et du COP, les UE associées, complémentaires et libres spécifiques au Département de Musique Ancienne viennent compléter le cursus instrumental classique. Il est à noter que ces instruments possèdent aussi un répertoire moderne et contemporain.
D’autres disciplines plus spécialisées s’ajoutent (violon baroque, violoncelle baroque, basse continue, théorbe, luth…) et s’incluent dans la définition des CEM et DEM de musique ancienne.
Enfin, les UE de musique ancienne peuvent entrer dans la composition de certains CEM et DEM en temps qu’UE associée de pratique. Elles peuvent aussi constituer une équivalence à la musique de chambre.
 

Cursus de musique ancienne

Cycle d’Initiation à la musique ancienne
Durée
·         de 2 à 3 ans
L’initiation à la musique ancienne est une option ouverte à tous les instrumentistes et chanteurs. Elle peut être abordée de manière individualisée ou en musique de chambre, sur instruments modernes comme anciens.
Trois spécialisations instrumentales sont proposées : violon baroque, violoncelle baroque et théorbe (ou luth). Les répertoires abordés couvrent du 16ème au 18ème siècle ainsi que l’accompagnement des pièces instrumentales et vocales.
L’initiation à la musique ancienne est accessible aux élèves ayant atteint le niveau 2C3 de leur instrument moderne, et aux élèves extérieurs au CRR sur audition et dans la limite des places disponibles.
La durée hebdomadaire de cours est fonction des choix d’orientations des élèves et des enseignants (cours individualisé et musique de chambre).
A l’issue de cette période d’initiation, deux orientations sont proposées :
·         Accès en COA
·         Accès en COP sur examen d’entrée
·         Accès en Parcours Individualisé de Formation



Cycle à Orientation Amateur (COA)
Durée
·         de 2 à 3 ans
 

CEM de musique ancienne

UE Dominante
·         Récital d’une durée de 15’ à 20’. Le programme proposé comprendra au moins 2 styles nationaux différents et au moins 2 siècles différents. 2 tempéraments différents pourront être utilisés.Pour les clavecinistes et flûtistes, il devra également comporter une pièce contemporaine.
UE Associée
·         Orchestre baroque « la cantate du café »
·         Musique de chambre
·         Consort de flûtes Renaissance
UE Complémentaire
·         Réalisation d’une fiche de lecture de traité historique
Nota : le CEM de musique ancienne peut entrer dans la composition de certains DEM en temps qu’UE associée de pratique. Il peut aussi constituer une équivalence à la musique de chambre.
 
Cycle à Orientation Professionnel (COP)
Cycle spécialisé option violon violoncelle ou théorbe (ou luth).
Durée
·         de 2 à 4 ans
Il est accessible sur examen d’entrée et à une durée de 2 à 4ans.
 

DEM de musique ancienne

UE Dominante
·         Programme d’une durée de 25’ à 30’. Il comprendra au moins 3 styles nationaux différents et au moins 2 siècles différents. 2 tempéraments différents au moins devront être utilisés. Pour les clavecinistes et flûtistes, il devra également comporter une pièce contemporaine.
·         Formes imposées :
o   Sonate ou concerto
o   Pièce virtuose
o   Pièce soliste
o   Pièce avec chant
UE Associée de pratique collective
·         Orchestre baroque « la cantate du café » (avec pour les violonistes, une pièce à jouer à l’alto)
·         Musique de chambre
·         Consort de flûtes Renaissance
UE Complémentaire
·         Diminution :
o   Etudes des traités de diminutions italiennes prébaroques
·         Basse continue : (fortement recommandée pour les étudiants violoncellistes)
o   Accompagnement d’une pièce instrumentale et d’une pièce vocale
o   Accord et tempérament
·         Culture « recherche et traités » :
o   Réalisation d’une fiche de lecture « recherche en bibliothèque »
o   Réalisation de 2 fiches de « lecture de traités »
o   Participation à deux conférences
UE Libre :
·         réalisation d’un projet personnel (organisation d’un concert, récital - recherche musicologique, organologique…)
 
Cycle de perfectionnement
Il est accessible sur examen d’entrée et a une durée de 1 à 2 ans.
Récital d’une durée de 35’ à 45’ sur une thématique mettant en évidence les acquis pratiques et de recherche du candidat.
 
Parcours Individuel de Formation
Le parcours individuel de Formation peut être effectué sous deux formes :
·         Pratique collective uniquement (musique de chambre et Cantate du café)
·         Pratique collective avec cours instrumental individuel dans le cadre de musiciens souhaitant s'initier à la technique instrumentale, sans vouloir obtenir de diplôme, évaluations non obligatoires mais pratique collective obligée (musique de chambre, et cantate du café. Dans cette seconde option, les cours individuels ne peuvent durer plus de 3 années consécutives, sauf si les classes disposent de places disponibles.
 
définitions des Unités d’enseignement
UE Basse Continue
L'étude de la basse continue (ou basse chiffrée) au clavier a été jusqu'au milieu du 19 siècle un élément fondamental de la formation du musicien, qu'il soit instrumentiste ou compositeur. Elle allie les aspects pratiques, théoriques et esthétiques de l'apprentissage des chiffrages et des règles grammaticales du langage harmonique de l'époque baroque, époque que l'on nommera plus tard "ère de la basse continue".
Durée : 1 à 2 ans
Evaluation
Accompagnement d'une pièce avec dessus vocal et une avec dessus instrumental, comportant des accords de 3 sons et retards simples.


UE Recherche
Traités
Les choix d'interprétation sur instruments anciens se font à partir de lectures de méthodes anciennes (ornements, articulations, phrasés, intonation...).
Bibliothèque
Les interprètes de musique ancienne consacrent une partie de leur activité à la recherche en bibliothèques physique ou électronique afin de découvrir du répertoire nouveau ou de revenir à des sources imprimées sûres (éditions anciennes ou manuscrits).
Aiguillé par son professeur dans les choix de sources, l'élève sera évalué pour ces UE sur la rédaction de deux fiches de lecture présentées oralement sous forme de courtes conférences, lors d'une audition.
 
UE Accord et tempéraments
Le système de répartition de l'octave en tons et demi-ton étant par essence "faux", scientifiques et musiciens ont cherché les meilleurs systèmes pour interpréter la musique en tempérant les intervalles. L'on étudiera ici comment accorder les instruments et jouer chaque partition dans le tempérament qui lui appartient (mésotonique, pythagoricien, ... Égal...).
Évaluation
Cours hebdomadaire, contrôle continu
 
UE d’initiation à la pratique des diminutions
Durant cet atelier, les principaux traités italiens du 16ème siècle y sont étudiés et servent de base à la pratique des diminutions d’abord sur des intervalles, puis sur des lignes mélodiques simples et enfin sur des basses obstinées.
 
 
Pratiques collectives de musique ancienne
Consort de flûtes à bec
Pour les flutistes, le « Consort de la flute à bec Renaissance » permet d’explorer le répertoire des 15ème et 16ème siècles et de jouer des instruments type Renaissance dont les doigtés spécifiques et l’intonation font partie intégrante de l’apprentissage.
« La cantate du Café » orchestre baroque
Ensemble à géométrie variable, la Cantate du Café est constituée des étudiants du Département de Musique Ancienne encadrés par les enseignants. L’objectif pédagogique d’une formation à l’orchestre baroque est associé à une production de concerts.

 

Réalisation HEXANET.