Agenda / Concerts

Aller au contenu | Aller à la navigation | Politique d'accessibilité

Principe général
Le cursus instrumental du CRR s’articule autour d’un tronc commun de 3 unités d’enseignement (UE) indissociables :
·         UE principale, qui comprend la pratique instrumentale considérée comme discipline dominante
·         UE associée de pratique collective, qui inclut les formations dirigées (orchestres, grands ensembles) et non dirigée (musique de chambre, petits ensembles)
·         UE complémentaire de formation musicale, à laquelle s’ajoute l’analyse musicale, pour les grands niveaux
·         UE libre, obligatoire dans le cadre du COP.
UE Principale d’Instrument (discipline dominante)
CYCLES
Cours
d’instrument
Durée hebdo
Pratique
collective
Durée hebdo
Durée du
cycle
Modalité
d’évaluation
et de passage
Eveil musical +
Ateliers de découverte
ou Éveil cordes
dès 6 ans
30 ‘ par
groupe d’élèves
(2 à 4 selon les disciplines)
1h00 en Eveil Musical
1 an
Bilan établi
après chaque atelier.
Initiation
dès 7 ans pour
les autres instruments
Facultatif après 7 ans
Pédagogie
de groupe
(3 élèves par heure ou 20’ par élève)
ou 30’ pour les claviers
-
1 an
Contrôle continu
Bilan établi en fin d’année pour admission en cycle 1
Cycle 1
dès 7 ans pour les instruments
à cordes et le piano
dès 8 ans pour les autres instruments
30‘ pour les niveaux
1C1 - 1C2
-
3 à 5 ans
Contrôle continu
(2 à 3 bilans périodiques)
40‘ pour les niveaux
1C3 à 1C5
0h30 à 1h15
Contrôle continu
(2 à 3 bilans périodiques)
Et Examen de fin de cycle
Cycle 2
45‘ pour les niveaux
2C1 - 2C2
1h30 à 2h00
3 à 5 ans
Contrôle continu
(2 à 3 bilans périodiques)
50‘ pour les niveaux
2C3 à 2C5
Contrôle continu
(2 à 3 bilans périodiques)
Et Examen de fin de cycle
COA
Cycle à Orientation
Amateur
60’
3h00 à 4h00
1 à 3 ans
Contrôle continu
(2 à 3 bilans périodiques)
Examen de fin de cycle
COP
Cycle à Orientation Professionnelle
90’
3h00 à 4h00
2 à 4 ans
Contrôle continu
(2 à 3 bilans périodiques)
Examen de contrôle
Examen de fin de cycle
Cycle de
Perfectionnement
90’
3h00 à 4h00
1 à 2 ans
Examen de contrôle
Examen de fin de cycle



Cas particuliers
Réorientation
Toute première année dans une nouvelle discipline est considérée comme un stage à l’issue duquel l’élève sera autorisé ou non à poursuivre ses études au Conservatoire. Cette année est réputée probatoire.
FM en COA
La formation musicale n’est plus obligatoire pour les élèves ayant obtenu leur brevet de formation musicale en fin de Cycle 2.
UNITÉ D’ENSEIGNEMENT ASSOCIÉE
pratiques collectives
Les pratiques collectives appartiennent au tronc commun des études musicales au Conservatoire. Le projet pédagogique les place au cœur de la formation des jeunes musiciens. La plupart d’entre eux, qu’ils deviennent amateurs ou professionnels, joueront ensemble, et le Conservatoire doit les y préparer.
Par ailleurs, la musique d’ensemble permet de développer des qualités musicales liées à l’écoute des autres : justesse, équilibre, mise en place rythmique, relation de timbres…
Travailler sous la direction d’un chef constitue également un apprentissage différent qui va bien au-delà de la gestuelle : se fondre dans un son d’ensemble, suivre exactement les indications du chef en contrôlant l’initiative personnelle, participer à une production collective…
Tout cela implique des efforts dans le comportement social : ouverture vers les autres et écoute des autres, humilité, remise en question, solidarité, sens des responsabilités, sens de l’équilibre, disponibilité, curiosité…
Quelque soit le choix de la formation, le répertoire étudié devra participer à l’ouverture des élèves vers un élargissement de leur champ musical et culturel.
En complément de leur pratique instrumentale et de leur formation musicale, les élèves doivent impérativement être inscrits dans une pratique collective. Celle-ci est nécessaire pour l’obtention des diplômes terminaux des cycles 2, COA et COP (BEM, CEM et DEM).
Toutes les activités collectives (orchestres, ensembles, chœurs, musique de chambre, ateliers…) peuvent être fréquentées par des élèves ayant fini leurs études de formation musicale (obtention du brevet de fin de cycle 2) dans le cadre des parcours individuels de formation et des allègements scolaires.
Les différentes formations collectives et les niveaux d’accès


CYCLES
ANNEES*
DISCIPLINES SELON LA DOMINANTE
Cycle 1
3ème à 5ème années
Orchestres – Ensembles – Chœurs
Cycle 2
1ère et 2ème  années
Orchestres – Ensembles – Chœurs
3ème année
Orchestre – Ensembles – Chœurs
Musique de chambre – Autres ensembles
4ème et 5ème années
Orchestres et Ensembles Instrumentaux
 
Chœurs et Ensembles vocaux
 
Musique de chambre et Autres ensembles
 
Accompagnement
(à partir du COA seulement)
COA
1ère  à 3ème année
COP
1ère  à 4ème  année
Cycle de Perfectionnement
1ère et 2nde année
 
* Données indicatives. Les avis du professeur d’instrument ou de chant, ainsi que des chefs d’orchestre ou de chœur sont prépondérants.
 
Pratiques collectives dirigées : orchestres et grands ensembles
La pratique orchestrale fait partie intégrante du cursus d’études au conservatoire. De ce fait, elle est tout aussi importante et obligatoire que les autres disciplines. Pour les élèves jouant d’un instrument d’orchestre, leur répartition est établie, selon les niveaux d’instrument :

FORMATION ORCHESTRALE
NIVEAU INSTRUMENTAL
Orchestre à cordes cycle I
à partir de 1C3
Orchestre symphonique junior
de 1C4 à 2C1
Orchestre symphonique benjamin
de 2C1 à 2C5
Orchestre symphonique du Conservatoire
à partir de 2C4 et grands élèves
Orchestre d’harmonie Junior
de 1C3 à 2C1
Orchestre d’harmonie Benjamin
de 2C1 à 2C5
Orchestre d’harmonie du Conservatoire
à partir de 2C4 et grands élèves

3 règles d’or
Assiduité
·         Il est impératif, pour le bon fonctionnement des orchestres et la mise en place des programmes musicaux, que l’ensemble des élèves assiste à chacune des répétitions.
·         En conséquence de quoi, trois absences injustifiées, même si elles ne sont pas consécutives, entraîneront la remise en cause de la présentation de l’élève à son examen instrumental et à son examen de formation musicale de fin d’année.
Ponctualité
·         Les horaires sont à respecter impérativement. L’heure de début de répétition indique le moment où l’ensemble de l’orchestre entame son travail. Cela implique que les élèves rejoignent la salle d’orchestre suffisamment en avance afin de se trouver installés à leur place, partitions préparées et instruments accordés, à l’heure du début de la répétition. Ceci concerne également le retour des élèves dans la salle d’orchestre après les pauses.
Matériels
·         En début de session, il est remis aux élèves un jeu de partition dont ils se trouvent responsables. En cas d’oubli ou de perte répétés de ces partitions, l’élève pourra encourir une sanction.
·         Les élèves doivent conserver leurs partitions tout au long de l’année scolaire, chacun des différents morceaux étant susceptible d’être rejoué ultérieurement dans l’année.
·         D’autre part et outre son instrument, chaque élève doit avoir en sa possession lors des répétitions d’orchestre un crayon ainsi qu’une gomme.
 
Evaluation
Elle se fait par contrôle continu et prend en compte l’assiduité, la motivation et l’implication de l’élève, en répétition comme lors des concerts.



Pratiques collectives non dirigées : Musique de Chambre et Ensembles
Généralités
Forte d’un répertoire inépuisable, comptant d’innombrables chefs d’œuvres, la musique de chambre est une des disciplines les plus abouties de la Musique, instrumentale et vocale.
Elle apporte un sens véritable à toute pratique personnelle et développe un sens aigu de l’écoute, ainsi qu’une sensibilité et une culture irremplaçables, acquises avec l’expérience.
Elle finalise tout apprentissage en mettant en œuvre tous les acquis individuels des interprètes. Elle favorise le sens de l’initiative et vérifie à tout moment le degré d’autonomie de chaque élève.
Les professeurs sont libres de grouper les élèves selon leur volonté pédagogique, dans le respect toutefois du temps minimum prévu.
Organisation des études
La pratique de la musique de chambre est vivement conseillée pour les élèves ayant atteint le niveau 2C3 dans leur discipline dominante.
Elle est obligatoire pour les élèves inscrits en COA et COP dans leur discipline dominante.
La classe de musique de chambre est également accessible à tout élève extérieur uniquement à partir du COP, après examen d’entrée.
Les élèves sont convoqués à une réunion de rentrée visant à la constitution des groupes pour l’ensemble de l’année scolaire. Cette mesure facilite l’organisation annuelle du cursus de musique de chambre et permet aux élèves de réserver leurs emplois du temps à toutes fins utiles.
A chaque niveau de musique de chambre, les élèves doivent présenter au moins 2 œuvres de caractères différents pour valider leur année. La durée d’exécution minimum est fonction du niveau de l’examen présenté. (cf. tableau)
L’entrée en COPde Musique de Chambre est automatique pour les élèves ayant obtenu leur CEM de Musique de Chambre au CRR.

CYCLES
niveau d’instrument requis
Durée de cours hebdo
Durée du cycle
Modalité d’évaluation
et de passage
Durée totale du programme de fin de cycle
Cycle 1
Initiation
(cycle facultatif)
2C1
2C2
0h30
1 à 2 ans
Contrôle continu
-
Cycle 2
2C3
0h45
1 à 3 ans
Contrôle continu
(2 bilans annuels)
 
et
 
Examen
de fin de cycle
8’ à 10’
COA
Entrée en COA
1h00
1 à 3 ans
15’ à 20’
COP
Avoir un CEM d’instrument
1h00
1 à 4 ans
20 à 25’
Cycle de Perfectionnement
COP
1h00 à 1h30
1 an renouvelable ou non
25’à 30’

 



Cas particuliers
Dominante musique de chambre
La Musique de Chambre peut constituer une discipline dominante à partir du COP.
A ce titre, un DEM de Musique de Chambre peut être délivré à l’élève. (cf. chapitre 13)
Equivalences et exemptions
Équivalences ouvrant droit à une exemption totale ou partielle du cursus de musique de chambre :
Exemption totale : (sous réserve d’obtention des UE correspondantes) :
·         Élèves pianistes et organistes inscrits en cursus « accompagnement au piano ».
·         Élèves chanteurs suivant un module « art lyrique ».
·         Certains ensembles à géométrie variable non dirigés, ayant une périodicité de travail annuelle, et présentés devant les jurys d‘examen de musique de chambre.
Exemption de cycle 2 de musique de chambre :
·         élèves admis en COP dans leur discipline dominante
·         élèves chanteurs ayant atteint le niveau cycle 3 du cursus chant adolescent et pour lesquels une équivalence de cycle 2 de musique de chambre attribuée automatiquement.
 
Evaluation
Elle se fait par contrôle continu et examen de fin de cycle. Les prestations sont validées avec les mentions bien et très bien et permettent d’obtenir, selon le niveau, soit le passage dans le cycle suivant et/ou l’UE de pratique collective associée. Le programme présenté en examen doit comporter 2 œuvres de styles complémentaires.
 
Jury d'examen
Le jury se réserve le droit d’interrompre les candidats, à tout moment, si nécessaire, et de ne pas valider la prestation (durée de la prestation insuffisante ou dépassée, prestation non finalisée…). Le jury est seul juge de cette disposition, notamment en regard du niveau de difficulté de l’œuvre et de la qualité de son exécution.
Critères d’appréciation (à titre indicatif)
Appréciations individuelles :
·         le jury s’attachera en premier lieu à la qualité du jeu en collectif de l’élève. Il se focalisera essentiellement sur l’écoute active et la justesse (capacité à se corriger durant l’exécution), la respiration, au sens musical et la compréhension du phrasé individuel, tel qu’il s’inscrit dans le jeu collectif.
·         Il mesurera les capacités de l’élève à tenir sa partie et la compréhension de son rôle, que ce dernier soit prépondérant ou secondaire.
·         Elle est exprimée par une mention individuelle qui détermine l’obtention de l’UE ou non.
·         En cycles 1 et 2, les notations ne comportent qu’une notation collective.
Appréciation collective :
·         Après les validations individuelles, le jury décerne à chaque formation une seconde appréciation indicative portant sur la valeur collective.
·         Elle est exprimée par une mention de groupe (très bien, bien, assez bien, passable, insuffisant ou très insuffisant).
UNITE D’ENSEIGNEMENT complémentaire
Formation Musicale Instrumentiste
Déroulement du cursus
Cycles
Niveau[1]
Durée Hebdomadaire des cours
Durée
du cycle
Evaluation
Cycle d’observation
Éveil Musical
1h00
1 an
Contrôle continu
Cycle 1
dès 7 ans
1C1 (=CE1)
1C2 (=CE2)
1C3 (=CM1)
1C4 (=CM2)
1H30
1H30
1H30
2H00
3 à 5 ans
Contrôle continu et examen de fin de cycle
Cycle 2
2C1 (=6ème)
2C2 (=5ème)
2C3 (=4ème)
2H00
2H00
2H00
3 à 5 ans
Contrôle continu et examen de fin de cycle avec obtention ou non du BREVET
COA
COA
(=3ème ou Lycée)
3H00 + 1h00 d’analyse
1 à 3 ans
Contrôle continu et examen de fin de cycle avec obtention ou non du CEM
COP
COP
(=Lycée ou Université)
4H + 2h de Culture/analyse
1 à 4 ans
Contrôle continu et examen de fin de cycle avec obtention ou non du DEM
Evaluation
L’évaluation procède à la fois du contrôle continu et de l’examen de fin de cycle. Elle porte sur 4 domaines principaux d’acquisitions lesquels se déclinent en différents items. Leur contenu est fonction du niveau évalué :
Domaines d’acquisition
Audition
Épreuves écrites : Dictée de notes - Dictée de rythme - Dictée mélodique - Dictée à parties manquantes - Dépistage de fautes - Relevé de basse chiffrée - Relevé de rythme - Reconnaissance d’accords…
Théorie – Analyse musicale
Rythme
Épreuves écrites : Relevé rythmique écrit
Épreuves Orales : Lectures rythmiques - Lecture de notes - Polyrythmie
Chant
Transposition - Chant déchiffré - Chant préparé en autonomie



Contrôle continu
Il fait l’objet de 3 bulletins trimestriels.
Le passage d’un niveau à l’autre au cours des cycles est basé sur les résultats du Contrôle Continu. Si l’un des domaines d’acquisition obtient la mention insuffisant ou en deçà, le maintien dans le niveau sera appliqué, quelles que soient les autres récompenses attribuées.
Examen de fin de cycle
Chaque domaine d’acquisition est évalué indépendamment des autres.
En COA, la validation de l’UE est accordée dès lors que chaque domaine a recueilli au moins une mention bien ou que la moyenne générale des notes acquises, soit supérieure ou égale à 13/20.
Si l’un des domaines d’acquisition obtient la mention insuffisant ou en deçà, le maintien dans le cycle sera appliqué, quelles que soient les autres récompenses attribuées.
Modalité d’application des barèmes de notation
Chaque domaine d’acquisition possède sa propre évaluation et sa propre mention. C’est l’ensemble des ces mentions qui détermine le passage ou non dans le niveau ou le cycle suivant, voire l’obtention de l’UE pour les niveaux COA et COP.
Ainsi pour être reçu, il faut totaliser une majorité de mentions « positives » :

Résultat
Passage
4 mentions « très bien » ou « bien »
OUI
3 mentions « très bien » ou « bien » et 1 « assez-bien » ou « passable »
2 mentions « très bien » ou « bien » et 2 « assez-bien »
2 mentions « très bien » ou « bien » et 1 « assez-bien » et 1 « passable »
NON
Minorité de mentions « très bien » ou « bien »
Aucune mention « très bien » ou « bien »
Dès la notification d’une mention « insuffisant » et quelles que soient les autres récompenses

Intégration du contrôle continu dans le résultat global de fin de cycle 1 et 2
Dès lors que le passage d’un cycle à l’autre doit refléter les véritables acquis de l’élève il peut dans certains cas être pertinent d’intégrer la notation du Contrôle Continu à celle de l’examen de fin de cycle.
Il sera appliqué des coefficients différents entre la note annuelle du Contrôle Continu et celle de l’examen de fin de cycle afin de progressivement donner toute la mesure nécessaire aux épreuves d’examen, tel qu’il en sera pour les niveaux les plus avancés :
Niveau de l’évaluation
Note
Contrôle Continu
Note
examen
Fin de cycle 1
40 %
60 %
Fin de cycle 2
30 %
70 %
 
A l’issue de ce calcul, une mention globale sera attribuée sur la base de la moyenne générale obtenue, dès lors qu’une majorité de mentions positives aura été obtenue.
La communication des résultats aux élèves fait état uniquement de la mention globale pour les lauréats des examens et des mentions des domaines d’acquisition pour tous. Les notes ne sont pas communiquées.


Remarques générales pour la FM Instrumentistes
·         Lors de la proclamation des résultats des examens par voie d’affichage, seules les mentions définitives sont communiquées.
·         Pour les élèves redoublant un niveau, les mentions obtenues dans ce niveau lors des précédentes sessions d’examen peuvent être conservées si elles lui sont plus favorables que celles obtenues lors de la nouvelle session d’examen.
·         L’obtention du BREVET en fin de cycle 2 sanctionne la fin des études de formation musicale.
·         Le COA de FM est facultatif, sauf pour les élèves inscrits en COP dans leur dominante. Pour les élèves n’ayant pas encore atteint ce niveau instrumental préprofessionnel mais ayant l’ambition de s’y présenter, il est fortement conseillé de ne pas interrompre le cursus de FM en fin de cycle 2.


[1] Équivalences avec les niveaux avec l’Éducation Nationale, données à titre indicatif.
Réalisation HEXANET.