Enseignements

Aller au contenu | Aller à la navigation | Politique d'accessibilité

Histoire de la danse

 

Les racines de la danse se situent au temps de l'Egypte Ancienne et de la Grèce Antique, mais les fondements du ballet ne furent posés qu'à la Renaissance. A cette époque il était essentiel de savoir danser pour ceux qui appartenaient au milieu noble.
Les maitres à danser font alors leur apparition, se muliplient et répandent leur enseignement dans tout le pays. Ils rédigent les premiers manuels, qui expliquent l'exécution des pas de danse.

Un peu plus tard, vers la deuxième moitié du XVIème siècle, on assiste à la fondation des premières écoles de danse. (1661: L'Académie Royale de Danse, plus connue de nos jours sous le nom d'Opéra National de Paris!) et la formation des premiers danseurs professionnels. Puis au milieu du XVIIeme siècle, l'école des chorégraphes connait le même essor que celui des danseurs.
Déjà les professionnels ont fait de beaucoup évoluer la technique du ballet, et ils cherchent alors une forme d'expression plus authentique, plus près des sentiments humain.

Jean-Georges Noverre (1727-1810) fut l'un des plus importants chorégraphes de l'époque, il occupa même la fonction de premier maître de ballet à l'Opéra de Paris. Avec La Sylphide apparaît le ballet romantique et la prééminence de la danseuse légère, éthérée, aérienne. La danse classique se codifie, notamment par les soins de Carlo Blasis et Enrico Cecchetti. A la fin du XIXe siècle, dans le Rio de la Plata, naît le tango.

La danse classique se renouvelle avec les Ballets russes de Serge de Diaghilev qui commande de nombreuses musiques de ballet auprès de compositeurs réputés comme Claude Debussy (Jeux, 1913), Maurice Ravel (Daphnis et Chloé, 1912), Erik Satie (Parade, 1917), Manuel de Falla (Le Tricorne, 1917), Richard Strauss (Josephs-Legende, 1914), Sergueï Prokofiev (Ala et Lolly,1915), Ottorino Respighi (La Boutique fantasque, 1918), Francis Poulenc (Les Biches, 1923) Le Fils prodigue (1929) et d'autres.

Tout au long de la saison, des cours de culture chorégraphique sont programmés, ainsi que d'anatomie. Ils sont en principe réservés aux élèves mais parfois ouverts au public (signalé sur  nos publications).

Réalisation HEXANET.